Je compense
Je m'engage

Avion 2 000 km

15,13 $

2 000 km en avion, qu’est-ce que ça représente? C’est approximativement un aller-retour Montréal – Chicago ou un vol Montréal – Miami!

Voyageur occasionnel, globe-trotteur, conférencier, du monde corporatif ou artistique. Quelle que soit la nature de vos activités, obtenez votre lot de kilomètres compensés en une seule transaction simple.

En choisissant ce lot :

  • Vous faites l’achat de 0,58 Crédit carbone éducatifMD
  • Vous compensez les émissions de GES liées à 2 000 km en avion, soit 0,58 tonnes de CO2 éq.

 

Description

Vous pouvez utiliser le calculateur Ephemeride pour connaître la distance entre deux aéroports et vous aider à choisir le bon lot de kilomètres compensés selon vos déplacements.

Une action qui s’ancre au coeur des changements de comportement volontaires. Le projet de la Bourse du carbone Scol’ERE (BCS) crée et transige les Crédits carbone éducatifs (CCÉ) qui sont issus du milieu de l’éducation et qui représentent des émissions de GES évitées par des changements de comportement mesurables et vérifiables. La compensation carbone éducative de la BCS présente des caractéristiques qui la différencient des marchés réglementés et volontaires. Ainsi, les CCÉ résultent d’une approche unique et d’une démarche reconnue par un comité-conseil piloté par le CRIQ et nous vous invitons à consulter la section « Rigueur et efficacité des CCÉ » pour en connaître tous les détails.

Par et pour les élèves du primaire : La compensation avec la Bourse du carbone Scol’ERE est basée sur l’achat de Crédits carbone éducatifsMD. Ces Crédits sont créés par l’adoption de nouvelles habitudes de vie écoresponsables par les élèves du primaire qui participent au projet et leur famille. Ainsi, les retombées de votre geste vont au-delà de la compensation et permettent d’offrir le projet auprès de plus d’écoles et plus d’élèves de 9 à 12 ans.

La compensation carbone représente une action volontaire que nous posons afin d’atténuer notre empreinte sur l’environnement. Bien que la première étape d’une telle démarche consiste à réduire à la source nos émissions de GES (découvrez les défis du volet Je m’engage), les émissions restantes peuvent être compensées.